Psychologue animale dipl. ATN.

Malgré la bonne volonté et de bonnes conditions, des problèmes entre être humain et cheval peuvent se former.

Souvent par des malentendus, car nous ne sommes pas des chevaux et eux ne sont pas des êtres humains. La conduite d'un cheval peut être tout à fait normale pour lui, mais pour nous tout autre qu'agréable.

Le cheval peut apprendre lui aussi, mais son cerveau ne fonctionne pas comme le nôtre. On peut aussi entraîner des défauts sans s'en rendre compte.

Une analyse exacte "qu'est-ce qui se passe vraiment" nous aide à choisir entre des thérapies différentes, comme l'habituation, la désensibilisation, le contre-conditionnement, etc.